www.athle.fr
Accueil
dijon université club section athlétisme
Actualités
Rencontre avec Alain Bulot
25 Mars 2021 - Manon COSTE
Rencontre avec Alain Bulot
Comment a eu lieu ta rencontre avec l’athlétisme? Et quel a été ton parcours jusqu’à être président de la ligue BFC et du DUC Athlé?
                                                                                                         J’ai découvert et commencé l’athlétisme en étant junior au Lycée Eiffel à Dijon. Je me rappelle de ma première course c'était un cross populaire UNSS. Je me suis ensuite licencié au Dijon Université Club en 1969. Par la suite, j’ai gagné les deux cross du DUC toujours dans la catégorie junior, ce qui m’a encouragé à continuer. 
Puis j’ai connu le « pompom » pendant un an à la Marine et je suis revenu au club avec une vie de famille en parallèle. 
Et je me suis remis à courir en compagnie de mon beau frère, Jacques Larcier. Courir c'était une affaire de famille. En 1980, je gagne le cross d’Arnay Le Duc. D’ailleurs, c’était un vrai cross dans les prés ! En 1981, je suis champion de côte d’or de steeple, puis champion régional. De plus, j’avais le record de côte d’or sur steeple (9'16). J’ai commencé le steeple sur la piste 500m en cendrée vers le stade de foot et pour passer les rivières on passait dans l’herbe !
J’ai essayé d’autres disciplines athlétiques comme le saut en hauteur mais la seule fois que j’ai sauté, je me suis fait une entorse. Et que dire du sprint... J’ai fait un sprint contre Michèle Lamboley et elle m’a mis la misère haha. Ensuite, je me suis blessé rapidement donc je me suis mis au cyclo tourisme.
Au niveau de l’athlétisme, je suis passé officiel pour le club en tant que starter, chronométreur, juge arbitre et en parallèle également entraîneur (BE 2).
En 1996, je deviens président de la ligue de Bourgogne et du DUC. J’ai donc fais 20 ans à la tête de la ligue de Bourgogne et actuellement je fais ma 5ème année à la ligue Bourgogne Franche Comté. En effet, le regroupement a eu lieu en 2016. Entre temps, j’ai aussi fais un passage par le Comité Directeur Fédéral mais je n’ai pas accroché et je préfère l’athlétisme régional.
Et de 1976 à 2016, j’étais technicien audio visuel à l’UFR STAPS. 




Comment vis tu ton statut de président?

Maintenant que je suis dans ma campagne, je suis plus distant et donc moins présent sur le stade. C’est plus compliqué pour rester en contact. Je n’ai aucune difficulté à être à la tête du DUC Athlé et de la ligue BFC. J’ai toujours été équitable et je n’ai jamais avantagé ou désavantagé le DUC. Sachant qu’aujourd’hui, le club le plus gros de BFC est le DSA (Doubs Sud Athlé). Mon objectif est de faire fonctionner les structures fédérales. 
Au niveau de la Ligue, ce que je trouve intéressant, c’est le contact humain et le loisir partagé. Je n’ai pas mis en place de hiérarchie et je laisse une liberté au niveau du rythme de travail.. On est sur de la confiance. De plus, le mélange des régions est intéressant, l’association BFC s’est bien passée, on a réussi à harmoniser les fonctionnements et chacun à trouver sa place et ses missions. On a construit une motivation commune, qui s’est traduit entre autre par une progression du nombre de licences. De nombreuses installations ont été rénovées et de nouvelles infrastructures ont été créés. Mais nous sommes malgré tout la dernière ligue a ne pas avoir de stade indoor qui est un frein au développement, surtout dans un grand territoire comme le nôtre. 

















Comment gères tu la période actuelle ? Quelles sont les conséquences du Covid sur l’athlétisme en BFC notamment ?

Le ministère n’autorise que les sportifs listés à pratiquer l’athlétisme en compétition, or en BFC on a pas une assez grande quantité d’athlètes listés pour créer une opposition donc on a tout arrêté au niveau de la ligue. Je pense que nous ferons partie des premiers sports à redémarrer car nous sommes en plein air, mais en espérant que cela ne fasse pas trop de dégâts. Car, il va falloir se re préparer, se réathlétiser pour la compétition et éviter toute blessure. 

Quelles valeurs du sport défends tu ?

Je partage les valeurs humaines, le vivre ensemble et le respect des différences : on n’est pas tous né avec les mêmes qualités physiques. De plus, le sport de haut niveau me fait vibrer, on vit aux travers des performances de nos sportifs qui les réalisent en tant que spectateur. Et ce que j’aime dans le sport, c’est de ne pas rencontrer ce que tu vis déjà au travail, ne pas avoir les mêmes contraintes.  

As-tu un petit message à faire passer ? 

Protégez vous ! Moi je le fais dans ma campagne entre la chasse, la pêche, le jardin et les abeilles. Et j’arrive à faire faire des devoirs à mes petites filles. Sportivement, je fais de la marche nordique et du vélo, car cette année je veux faire la montée du Ventoux ». 














Merci Alain!

Propos recueillis par Manon COSTE
28/06 >
24/06 >
24/05 >
13/05 >
12/05 >
08/05 >
06/05 >
01/05 >
26/04 >
26/04 >
07/04 >
21/03 >
23/02 >
22/02 >
17/02 >
17/02 >
16/02 >
12/02 >
11/02 >
01/02 >
Athle.fr
Inscrivez-vous et abonnez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien ci-dessus, puis allez dans la rubrique « CONTACT ». Les domaines (Direction, Jury, Encadrement sportif, et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
Infos pratiques

Contact DUC:

( 03 80 67 37 50

emmanuel.david@u-bourgogne.fr

Accès campus: cliquez ici

Tramway 1 arrêt Université

Bus Divia, Liane 5 direction Campus, arrêt 21ème siècle.

Les Espaces

AGENDA:













- - - - - - - - - - - - - -